«

»

mar 21 2013

Saint Gilles, 18 rue du centre :

Une maison appartenant à Rennes métropole, vide depuis plusieurs années, a été réquisitionnée par le DAL pour loger des demandeurs d’asile. Trois familles, dont cinq enfants, y sont à l’abri.
Le jour même où une vingtaine de familles sans domicile se faisaient expulser, par le préfet, du gymnase de l’école de l’Ille à Rennes, où elles avaient passé la nuit, installées par les parents d’élèves et les enseignants, la mairie de Saint Gilles décidait, elle, d’offrir l’accès à l’eau dans la réquisition ouverte par le DAL sur sa commune. Les élus vont rétablir les autres flux dans les jours à venir. Le DAL et les occupants saluent l’humanisme des élus.

Le DAL dénonce :
– la mauvaise gestion des bâtiments vides, propriétés de l’État ou des collectivités territoriales.
– la fermeture des places en hébergement d’urgence, décision déplorable, au vu des conditions météorologiques actuelles et du nombre, toujours grandissant, des familles à la rue.