«

»

mar 17 2013

MANIF DU SAMEDI 16 MARS

À l’appel de la plate-forme des mouvements sociaux, regroupant associations, syndicats, partis et collectifs, 200 personnes ont manifesté aujourd’hui sous le soleil contre les expulsions, la cherté des loyers et pour un logement stable et décent pour tous.

L’ÉTAT EST HORS LA LOI,

APPLICATION DES LOIS,

DE RÉQUISITION, DALO ET SRU !

 

Une délégation, composée de représentant-e-s de la CIMADE, du CARPÉS, de l’union syndicale SOLIDAIRES 35, du DAL 35, et de Demandeurs d’Asile non hébergés par l’État en lien avec les Mairies, le Département ou la Région, comme la loi le stipule pourtant, a été reçue à la Préfecture où elle a pu exposer ses craintes d’un afflux de personnes à la rue à l’issue de la trêve hivernale pour les locataires endettés et du plan hiver pour les hébergements. La délégation a insisté sur l’insuffisance de places de CADA et d’hébergement en particulier pour les demandeurs d’asile. Des réponses aux problèmes locaux devraient être apportées rapidement tandis que les demandes plus politiques remonteront aux ministères concernés. 

 

PAS D’EXPULSION

SANS RELOGEMENT !

 

Enfin un rendez-vous sera pris avec le Préfet pour éclaircir les intentions de l’Etat pour l’échéance du 30 mars, que nous prévoyons catastrophique si l’Etat ne fait rien.

 Voir Blog Avec ou sans toit